laure-dary-immo-logo@2x

Un bilan plutôt positif pour l’immobilier

Publié le 04/12/2020

Mais les banques ne jouent pas toujours le jeu…   "Le durcissement des conditions d’emprunt entraîne un report structurel vers la location, de même que les contraintes sanitaires et la crise du tourisme réorientent beaucoup de bailleurs saisonniers vers la location classique. L’attitude des banques peu enclines à jouer le jeu est également relevé par Laure Dary, dont l’agence indépendante a le vent en poupe. « L’activité est très dynamique mais je ressens de l’inquiétude au sujet des financements de mes clients car les banques retoquent des dossiers béton alors que l’immobilier est toujours une valeur refuge et qu’une épargne a été constituée avec le confinement. Les acquéreurs restent donc indécis. Côté vendeurs, je rentre régulièrement des mandats, et je conseille de vendre avant d’acheter : j’espère qu’en 2021 les banques vont aider à décrisper ce marché. » Souhaitons que cela ne reste pas un vœu pieu…"   Extrait du journal "Le Petit Versaillais" n°77 de novembre 2020